[Linux] Se donner les droits sur un disque dur à la place de root

Sur Linux, ici Kubuntu, et c’est la même chose pour toutes les variantes d’Ubuntu, quand on formate une partition d’un disque dur (ou SSD…) avec un utilitaire graphique, comme le gestionnaire de partitions de KDE, il est nécessaire de s’identifier comme root.

En résulte sur le disque fraichement formaté, des partitions appartenant à root :

Il faut donc se donner les droits sur le disque en question, afin de pouvoir y créer des fichiers avec notre utilisateur.
En effet, si le disque appartient à root, l’utilisateur de la session n’aura pas l’autorisation d’écrire sur le disque.

Afin de se donner les droits sur ce disque, nous allons ouvrir un Terminal (Konsole sur Kubuntu) et taper la commande suivante après avoir monté le disque :

sudo chown -R $USER:$USER /media/$USER/DATA/

Dans le chemin du disque, vous devez remplacer « DATA » par le nom donné à votre partition (appelé étiquette dans le gestionnaire de partitions de KDE).
Si vous n’êtes pas sur de ce nom, tapez la commande ls /media/$USER/.
Le nom des disques connectés à votre machine hors disque système apparaitront.

Vous possédez maintenant les droits d’accès requis sur le disque dur.

Il devient alors possible de créer fichiers et dossiers dessus.

Voilà pour ce petit tutoriel.

Related Posts

Paul

Passionné d'informatique et des nouvelles technologies, je partage avec plaisir mes connaissances sur ce site. Expert Apple, passionné de Linux, de l'infrastructure et de l'hébergement, gestionnaire de serveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.