MàJ : [Note] Un serveur web Apache minimal pour PluXml sur une Raspberry Pi

Je continue la petite série sur le Raspberry Pi sous forme de note personnelle avec cette fois l’installation d’un serveur web Apache minimal destiné à accueillir PluXml (sans MySQL donc, puisque PluXml ne requiert pas de base de données).
Allons-y !

On installe Apache, PHP5…

sudo apt-get install apache2 php5 libapache2-mod-php5 php5-curl php5-gd

On crée le dossier qui contiendra le site :

sudo mkdir /var/www/votre-site

(Remplacez « votre-site » par le nom du dossier qui contient votre site PluXml)
On édite le fichier de conf d’Apache pour permettre la réécritude d’URL :

sudo nano /etc/apache2/apache2.conf

Dans ce fichier, modifier :

<Directory /var/www/>
    Options Indexes FollowSymLinks
    AllowOverride None
    Require all granted
</Directory>

Par :

<Directory /var/www/>
    Options Indexes FollowSymLinks
    AllowOverride All
    Require all granted
</Directory>

On active le module rewrite pour Apache :

a2enmod rewrite

On édite le fichier 000-default.conf pour ajouter son Virtual Host avec son domaine :

sudo nano /etc/apache2/sites-available/000-default.conf

On redémarre Apache :

sudo service apache2 restart

Vous pouvez maintenant transférer les fichiers de votre site dans le dossier /var/www/votre-site, via SFTP par exemple, puisque SSH est activé par défaut sur la Raspberry Pi.
On peut maintenant changer le propriétaire du dossier qui contient maintenant le site par l’utilisateur et le groupe www-data :

sudo chown -R www-data:www-data /var/www/votre-site

Il ne vous reste plus qu’à fixer l’IP de votre Raspberry Pi si ce n’est pas déjà fait ainsi que faire pointer votre domaine vers votre Raspberry Pi. Vous devez aussi ouvrir le port 80 sur votre routeur pour permettre l’accès distant à votre site au travers d’internet.
Attention : Si vous ouvrez aussi le port 22 (SSH), changez absolument le mot de passe de votre Raspberry Pi. Le mot de passe par défaut est connu et trouvable facilement sur internet et n’importe qui pourrait se connecter sur votre Raspberry Pi si vous ne changez pas le mot de passe…
C’est terminé. 😉
Edit du 31 août : Une fois le serveur installé, et pour ne pas avoir de soucis de permissions sur le répertoire /var/www d’Apache, il est nécessaire d’ajouter l’utilisateur pi au groupe www-data et de changer le groupe de /var/www récursivement pour l’attribuer à www-data.
Pour cela, il faut donc taper deux commandes :
Ajouter l’utilisateur pi au groupe www-data :

sudo gpasswd -a pi www-data

Changer le groupe du répertoire d’Apache :

sudo chgrp -R www-data /var/www

Une fois cette manipulation effectuée, vous pourrez envoyer, supprimer, modifier les fichiers avec l’utilisateur pi sans soucis de droits, puisque pi fera parti du groupe www-data.

Passionné d'informatique et des nouvelles technologies, je partage avec plaisir mes connaissances sur ce site. Expert Apple, passionné de Linux, de l'infrastructure et de l'hébergement, gestionnaire de serveurs.

Related Posts

Lancer automatiquement un script shell au démarrage de Debian ou d’Ubuntu

Dans cet article nous verrons comment lancer vos propres scripts shell (fichier avec l’extension .sh) au démarrage de votre Debian ou de votre Ubuntu.

Modifier le fuseau horaire d’Ubuntu en lignes de commandes

J’écris un article rapide, ce soir, afin de vous expliquer comment modifier le fuseau horaire de votre Ubuntu en lignes de commandes. Ce petit tutoriel est donc…

Comment streamer ou enregistrer une vidéo YouTube avec VLC

Aujourd’hui je vais vous montrer comment on peut streamer ou enregistrer une vidéo de YouTube directement avec VLC sans utiliser de sites web ou d’outils tiers.

Ubuntu Server 18.04/20.04 : Configurer MySQL pour une utilisation avec phpMyAdmin ou un client MySQL distant

Geek on Web et certains de mes autres services utilisent une base de données MySQL. Le comportement de MySQL a changé sur Ubuntu 18.04 et supérieur et…

macOS : Scinder un gros fichiers en plusieurs parties

J’ai eu besoin de scinder un fichier en plusieurs, afin d’obtenir différentes parties moins volumineuses.Sachez qu’il y a un outil utilisable en lignes de commande intégré à…

macOS : Graver une image ISO avec le Terminal

Ce matin je vous propose un article très court pour vous expliquer comment graver une image disque (son contenu) sur un CD/DVD en utilisant le Terminal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.