Black Friday : N’achetez pas de Mac Intel !

Le Black Friday est arrivé, et je vois déjà tomber des promotions sur les Mac… avec processeur Intel.
Aussi, je prends quelques dizaines de minutes cette nuit pour vous dire que même si les promotions risques d’être nombreuses, que je ne vous recommande pas d’acheter un Mac à processeur Intel.

En effet, je ne vous recommande pas d’acheter une machine qui n’a pas de puce Apple Silicon (M1, M1 Pro ou M1 Max).

Un peu d’explications

Vous le savez surement, Apple a entamé en 2020 une transition annoncée pour s’étaler sur deux ans.
Cette transition consiste à troquer les processeurs Intel contre des processeurs maison, basée sur une toute autre architecture : les puces Apple Silicon.

Pour fonctionner sur ces puces, Apple a rendu macOS, le système équipant les Mac, et ses applications, compatibles avec l’architecture ARM derrière les puces Apple Silicon.
Pour fonctionner sur un Mac Apple Silicon, les applications doivent être elles aussi compilé pour cette plateforme.
Les applications qui ne le sont pas, fonctionnent quand même pour la plupart grâce à une couche d’émulation proposée par Apple : Rosetta 2
Rosetta était, en 2006, une couche d’émulation permettant de faire fonctionner les applications PowerPC, les premiers processeurs des Mac d’avant 2006, sur des Mac Intel.

En 2020, avec la sortie des premier Mac Apple Silicon et de macOS Big Sur, premier OS compatible Apple Silicon, la firme a présenté Rosetta 2, le principe est donc le même qu’en 2006 mais, pour cette fois, faire fonctionner les applications compilée pour CPU x86/Intel, sur des puces Apple Silicon.

C’est donc pour cette raison que de nombreuses applications fonctionne quand même, même s’il y a une perte de performances en utilisant des applications non optimisées/universelles.

Alors, pourquoi ne faut-il plus acheter de Mac Intel ?

Apple supporte encore les applications Intel sur des puces Apple Silicon, grâce à Rosetta 2, nous l’avons vu.
Seulement, ce support ne sera pas pérenne, et Apple abandonnera tôt ou tard le support.
Les Mac passent petit à petit aux puces maisons, et il ne reste que deux machines à ne pas être passées aux puces Apple Silicon : l’iMac 27 pouces, et le Mac Pro.

Quand les Mac Intel auront totalement disparu des rayonnages d’Apple, le support des applications Intel verra ses jours comptés.
Je pense que d’ici 2 à 3 ans maximum, les applications Intel ne seront plus utilisables sur le système du moment, système qui ne sera compatible qu’avec les puces maison d’Apple.

Une autre raison est que les puces Apple Silicon ont une bien meilleure efficacité performances par watt.
En fait, une puce M1, M1 Pro ou M1 Max, consomme beaucoup moins d’énergie à performances équivalentes.
De plus, hormis le Mac Pro, les Mac avec puce Apple Silicon sont (beaucoup) plus performants que leurs équivalents Intel précédents.

Globalement, ce sont les raisons que je voulais vous évoquer.
Retenez surtout qu’un Mac Intel acheté maintenant ne vous tiendra pas des années. Il aura au maximum, selon moi et au vu de ce qui s’est passé avec la transition vers les processeurs Intel en 2006, 3 ans de support. Après ça, les versions à venir de macOS ne pourront plus être installées sur votre machine et vous n’aurez plus aucun support logiciel.

Related Posts

Paul

Passionné d'informatique et des nouvelles technologies, je partage avec plaisir mes connaissances sur ce site. Expert Apple, passionné de Linux, de l'infrastructure et de l'hébergement, gestionnaire de serveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2021 Geek on Web - Theme by WPEnjoy · Powered by WordPress