Geek on Web
Un site auto-hébergé

Test complet du ROG SWIFT PG27AQ

0

Je vous propose aujourd’hui le test du fameux moniteur 4K 27″ haut de gamme pour joueur d’Asus. La marque ROG (Republic of Gamers) n’est plus à présenter aujourd’hui et a fait largement ses preuves dans le monde du gaming surtout pour les ordinateurs portables. Cette année la marque à l’œil énervé nous a dévoilé un moniteur qui dispose d’une particularité inédite qui est la technologie G-Sync élaborée par Nvidia, qui empêche tout déchirement d’image en jeux, nous y reviendrons dans l’article.

Un design futuriste !


A l’avant, on ne va pas se le cacher, cet écran est très réussi, incarne beaucoup de prestance et donne l’impression de qualité. Le cadre autours de l’écran est très fin avec à peine 6mm, à noter que l’écran est réglable en hauteur, ce qui est très appréciable, il est aussi possible de lui faire faire une rotation à 90° pour un affichage en mode portrait et une inclinaison de 20° maximum.

Le pied est certes un peu massif mais les nervures façon alien et le cerclage rouge autours du pied ainsi que le logo Rog en bas à droite du pied rend l’ensemble magnifique.

De profil on retrouve un design assez particulier comme si l’écran était suspendu et donne un effet de légèreté au design.

A l’arrière on retrouve le badge ROG en haut du pied, pas mal même si on ne le verra jamais au quotidien.

Pour ce qui est des connectiques on retrouve un port DisplayPort 1.2 indispensable pour la 4K à 60hz ainsi qu’un HDMI 1.4 qui ne peut encaisser que la 4K à 24hz, c’est dommage car on a une impression de lag qui se fait sentir sur Windows ou macOS, il est donc impossible de brancher deux ordinateurs comme un fixe ou un portable, on est obligé de faire des tours de passe-passe entre les câbles, cette connectique peut être utile pour connecter un décodeur TNT, une Apple TV. On retrouve aussi une prise jack ainsi qu’un port USB 3.0 et une fente en triangle pour faire passer les câbles.

Un dernier point noir, vu que cet écran consomme pas mal d’électricité, le bloc d’alimentation se trouve à l’extérieur de l’écran, comme le câble d’un ordinateur portable. C’est dommage.



Ici on retrouve les boutons pour paramétrer le bestiaux, tout se fait avec ce jostick rouge, la manipulation est très intuitive et la balade entre les menus se fait très rapidement.
A noter que cet écran possède deux haut-parleurs à l’arrière, la qualité est bonne mais rien de transcendant, surtout que n’importe quelles enceintes fera beaucoup mieux.

Un écran à couper le souffle !

Parlons du plus important. Que vaut cet écran 4K pour joueur ? Cet écran est tout simplement excellent, avec une définition de 3840 x 2160, une dalle IPS, 300cd/m², un contraste de 1000:1 et une latence de 4ms. Ce qui est excellent pour un écran avec cette dalle.  On se retrouve donc avec 8 millions de pixels et beaucoup plus d’espace de travail.

Avec cet écran on redécouvre ses jeux, avec 4 fois plus de pixels par rapport au 1080p ainsi que la dalle IPS qui donne un éventail large de couleur, les jeux sont à la fois beaux, très contrastés et colorés.  Attention tout de même car cet écran ne correspondra pas à tous les joueurs, en effet si vous êtes plutôt orienté sur les jeux de type FPS je vous déconseille cet écran car il ne peut monter que jusqu’à 60 images par seconde, on le sait, ces jeux ont besoin du plus d’images par seconde possible je vous conseille plus de partir sur du 120Hz, 144Hz voir du 165Hz en 1440p certes vous allez perdre en pixels mais gagner en réduction de latence
Pour les graphistes, cet écran propose une option sRGB et recouvre donc 100% de l’espace colorimétrie Adobe RGB, un plus si vous êtes graphistes ou pour du montage photo.
Pour la bureautique cet écran est aussi un très bon candidat, avec cette densité de pixel de 163ppp, les polices sont très fines et donc il est très agréable de travailler sur cet écran que ce soit sur Word où l’on peut afficher jusqu’à 3 pages côte à côte !  Powerpoint pour afficher plus de slides sur le côté gauche, ou encore Excel pour afficher toujours plus de cellules !


Pour le cinéma, je resterai assez réservé car il n’existe tout simplement pas de film en UHD, on reste sur du full hd, on note quand même que l’écran nous fait un joli upscalling de nos films favoris ce qui est toujours appréciable. Pour profiter de la 4k il faudra se rabattre sur internet, le problème c’est que les vidéos sur internet sont souvent optimisés pour prendre moins de place, il y a donc une perte de qualité, certes quasi invisible mais c’est dommage.

La technologie G-Sync au service de vos jeux !


Avec les écrans classiques, votre écran affiche 60 image par seconde en constant alors que votre carte graphique affiche toujours des images variables, c’est à ce moment-là que les images se déchirent ! surtout si votre carte affiche des images inférieurs à 60 images par secondes même les plus grosses cartes vont afficher des images variables même en utilisant la synchronisation verticale, par exemple si vous bloquez à 60 IPS votre carte va osciller entre 58 et 62 IPS.
La particularité de cet écran qui justifie un prix assez élevé c’est la puce G-sync. C’est une nouvelle technologie d’affichage qui élimine les artefacts visuels afin de vous offrir une expérience de jeu rapide et fluide. G-SYNC synchronise la fréquence de rafraîchissement de l’écran avec la fréquence de rendu du GPU, éliminant ainsi les problèmes de latences, de déchirures et de saccades. Les scènes s’affichent instantanément, les objets sont plus nets et vos jeux sont bien plus fluides. Très utile dans les scènes rapides.

Dans les faits cette technologie est très efficace et marche à tous les coups.
Pour profiter de cet écran je vous conseille tout de même d’avoir les cartes graphique suivantes : GTX 980, GTX 980TI, GTX 1070 pour pouvoir jouer au minimum en 1440p et Titan X (1ère et 2ème génération), GTX 1080 pour profiter de l’UHD. Evidemment le SLI est idéal mais attention au porte-monnaie !

Des petits gadgets pour les joueurs travailleurs

Cet écran possède quelques petites fonctionnalités pour vos jeux. Tout d’abord la technologie GameVisual qui adapte la colorimétrie de l’écran en fonction de vos activités :
Cinéma : Améliore le contraste et la saturation des couleurs pour des graphismes vibrants
RTS/RPG : Améliore la saturation des couleurs et les contrastes pour vous offrir des couleurs plus vives et des graphismes plus détaillés pour les RTS ou les RPG.
FPS : Des paramètres ajustant le niveau de contraste améliorent la visibilité, même dans des scènes sombres pour mieux voir vos ennemis.
sRGB: pour les graphistes
Paysage : Il offre une meilleure luminosité et améliore les niveaux de contraste. Il ajuste la saturation des couleurs pour des verts et des bleus, idéals pour regarder des photos et des vidéos contenant des paysages.
Course : Réduit le lag lorsque G-SYNC est activé, idéal pour les jeux de course.

Ce PG27AQ propose aussi d’afficher un viseur virtuel pour vos sessions de FPS, un compteur d’IPS ou encore un minuteur.

Une autre fonctionnalité intéressante quand on travaille tard le soir, cet écran possède 4 niveaux d’abaissement de la lumière bleu, la couleur de l’écran va tendre donc vers le jaune, on retrouve cette technologie sur les appareils iOS notamment ou chez le fabricant de lunnettes Gunnar. Ce qui permet de reposer les yeux et de réduire la fatigue. Une technologie intéressante quand on sait les effets nocifs que provoque la lumière bleue tel que des troubles du sommeil et l’usure des yeux…

Conclusion

Pour conclure cet écran est un très bon modèle, il est très bon dans tout ce qu’il fait, ce qu’il le rend très polyvalent mais effectivement pas parfait dans tout ce qu’il fait, il ne remplacera jamais un écran avec une grosse fréquence d’image pour les joueurs de FPS ni un écran de graphiste parfaitement comme un LG ou un Eizo. La technologie G-Sync très mise en avant par Asus marche du tonnerre. Par contre le prix reste très élevé, en effet il est possible de se l’offrir pour la modique somme de 899€ ! Ce qui n’ira pas à toute les bourses.