Obtenir des informations sur un smartphone (par exemple avant l’achat d’occasion)

Avant d’acheter un iPhone – ou un autre smartphone – il peut être intéressant de vérifier, par exemple, si ce dernier est encore garanti, s’il s’agit bien du modèle souhaité, sa date d’achat, et, dans le cas d’un iPhone s’il est bloqué iCloud.

Pour vérifier tous ces points, on va utiliser le numéro IMEI du smartphone en question.
La méthode décrite ici fonctionne avec n’importe quel smartphone à priori.

Mais au fait, c’est quoi un numéro IMEI ?

IMEI ça veut dire International Mobile Equipment Identity.
Il s’agit d’un numéro de 15 à 17 chiffres qui représente la carte d’identité du smartphone (dans notre cas, en réalité tous les appareils connectés à un réseau cellulaire ont un IMEI, tablettes cellulaires, clés 4G etc y compris…).
Ce numéro IMEI permet par exemple aux opérateurs d’autoriser ou non un appareil sur son réseau.
Dans certains pays, il permet aussi les appels d’urgence sans carte SIM.

Obtenir le numéro IMEI du smartphone

La première chose à faire est de se rendre dans l’application téléphone et de taper la suite de caractère suivante : *#06#

Vous obtiendrez ici quelques informations dont le numéro IMEI.
S’il y a deux IMEI indiqués, gardez le premier à disposition.

Informations sur mon iPhone 13 Pro Max

Obtenir les renseignements

Maintenant qu’on a le numéro IMEI du smartphone en question, nous allons nous rendre sur le site IMEI Check, par exemple (plusieurs sites proposent ce même service).
Une fois sur la page d’accueil du site, on clique sur le bouton labellisé « Check IMEI for Free » .

Sur la page suivante, on renseigne l’IMEI récupéré précédemment, et on valide la demande.
Quelques secondes plus tard, une page vous donnant tous les renseignements voulus s’affichent.

Ici, vous pouvez vérifier les informations.
Si l’iPhone que vous souhaitez acheté (par exemple) est bloqué iCloud, vous pourrez alors ensuite refuser l’achat.

Check Also

Lancer une application Linux « sur votre Mac » de manière distante grâce à SSH

Ce que l’on va faire aujourd’hui ressemble beaucoup à ce que propose Microsoft avec les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *