Geek on Web
Un site auto-hébergé

Bilan de l’utilisation d’un iPad 5 en remplacement d’un MacBook après plus de 6 mois d’utilisation

2

Pour rappel, j’avais fais il y a environ 7 mois un article sur ma réflexion concernant le remplacement de mon MacBook par un iPad Pro.
Je m’étais finalement orienté vers un iPad 5, plus abordable, afin de vérifier que cette machine pouvait effectivement remplacer un MacBook.
Il faut savoir que j’ai depuis remplacé mon MacBook par un MacBook Pro de 2016 avec Touch Bar.

Voilà donc pour la petite introduction, passons maintenant au bilan.

Quelles utilisations ai-je de mon iPad ?

J’utilise donc mon iPad le plus possible, principalement pour de la consultation, de l’écoute de musique, mais aussi pour écrire quelques articles de temps en temps (en markdown ou via un WIYSIWYG), même si je ne suis pas très réguliers, il faut bien l’avouer, pour jouer un peu, discuter via iMessages, Facebook, SMS (via le transfert de SMS avec l’iPhone) etc…
Je l’utilise aussi un peu pour me connecter à mon serveur via SFTP, regarder des séries et gérer mes serveurs via SSH.

Le bilan

Pour tous les usages que je vous ai cité, l’iPad rempli son rôle. Y compris pour la partie SSH bien que ce ne soit pas le plus pratique, et quand c’est possible, je sors le MacBook Pro pour ce genre d’usage, par soucis de facilité.

Cependant, je suis satisfait de cet iPad et de ce qu’il me permet de faire.
De plus, quand je suis passager en voiture, je peux très facilement sortir l’iPad et l’utiliser y compris pour aller sur internet.
C’est en effet un gros avantage d’avoir un iPad en plus d’un iPhone puisque même si l’iPhone est dans la poche, je peux activer le partage de connexion avec l’iPad sans sortir l’iPhone de ma poche.

Les avantages et les inconvénients de cette solution

Avantages

  • Le premier avantage, c’est la facilité de transport et le temps qu’il faut pour commencer à utiliser l’iPad, qui est très court.
  • Le seconds mais c’est spécifique à un cas particulier, c’est qu’au bureau, puisque j’emmène mon iPad au bureau, l’imprimante Ricoh n’est pas compatible avec macOS mais elle est compatible avec iOS, en utilisant l’application dédiée. Mais au moins ça fonctionne et ça me permet d’imprimer.
  • Le clavier d’iOS, et encore plus d’iOS 11 mais j’en parle juste après, est fabuleux et fonctionne extrêmement bien. J’écris très vite avec ce clavier, aussi vite ou presque qu’avec un Mac en fait, sur lesquels j’écris déjà plutôt rapidement.
  • iOS est un système qui fonctionne très bien. Relativement léger et offrant pas mal de possibilités même si quelques petites choses secondaires me manque par rapport à macOS, au niveau des applications notamment.

Inconvénients

  • On est limité en nombre d’applications affichées simultanément sur l’écran. C’est deux en côte à côte plus éventuellement une en fenêtre flottante depuis iOS 11.
  • Niveau applications, il me manque par exemple un équivalent d’ImageOptim. Tout comme il me manque un équivalent de Cloudapp pour envoyer mes captures d’écran sur internet et pouvoir les partager sur des forums directement de l’iPad.

Un mot sur iOS 11

iOS 11 a apporté pas mal de fonctions qui me sont maintenant très utiles et même indispensables tellement elles améliorent la façon d’utiliser et de travailler avec l’iPad.
Par exemple, le glissé-déposé est très pratique. On peut par exemple maintenant glisser un lien depuis Safari dans une application de traitement de texte pour insérer le lien automatiquement.
Plus besoin de sélectionner le lien et de le copier/coller, même si ça reste possible.

Le clavier est aussi amélioré. On a maintenant un accès via un glissement du haut vers le bas de la touche aux chiffres et à certains caractères spéciaux sans devoir appuyer sur la touche située tout en bas à gauche du clavier :

Cette fonction est très pratique, rapide à utiliser et ça parait tellement naturel que je ne peux plus m’en passer !

Pour tout ce qui est captures d’écran, iOS 11 permet en plus maintenant de découper ou d’annoter ses captures facilement.

iOS 11 permet aussi de faire des enregistrements vidéos de son écran, avec ou sans le son du micro et directement depuis son iPad. C’est très pratique de ne plus devoir passer par un Mac !

La possibilité de mettre deux applications côte à côte a aussi été améliorée puisque qu’on peut maintenant choisir de quel côté on place l’application. Le nouveau dock améliore ce point également. On peut également placer une troisième application de manière flottante au dessus des deux autres, mais je n’utilise pas vraiment cette fonction, probablement par manque d’habitude, en plus de ne pas trouver cela très pratique.

Conclusion

Est-ce que l’iPad remplace avantageusement mon MacBook Pro ? Oui dans certains cas mais pas entièrement pour toutes les fonctions que j’en avais. Je garde donc le MacBook Pro pour ces différents cas ou l’iPad est moins approprié mais privilégie l’iPad à l’usage, quand c’est possible.

Est-ce que l’expérience est satisfaisante ? Oui malgré les quelques manquements. Je ne regrette en fait qu’une chose, ne pas avoir pris un iPad cellulaire. En fait, j’apprécie tellement que je pense changer mon iPad en 2018 alors que l’iPad 5 n’aura environ qu’un an, pour un iPad Pro cellulaire de 10,5″ dès qu’ils seront renouvelés, peut-être même avec un clavier qui se connectera sur le smart connector.

J’aime beaucoup le principe de l’iPad. Et il est à espérer qu’iOS 12 améliore encore grandement les possibilités !

PS : L’article que vous venez de lire a intégralement été écrit et publié depuis mon iPad. 😉