Geek on Web
Un site auto-hébergé

Réflexion sur le remplacement d’un MacBook par un iPad

0

Depuis quelques temps déjà, je réfléchis à remplacer mon MacBook par un iPad pour les tâches les plus simples, comme la rédaction de contenu sur le site, mais aussi pour me suivre partout.
En fait, mon MacBook me sert surtout pour surfer sur internet, écouter de la musique, faire un peu de mail etc…
Je pense que l’iPad peut faire son office pour cette utilisation somme toute assez simple.

Hormis le fait que je vais sûrement remplacer mon iPad mini 2 – qui commence à vieillir – par un iPad Pro 9,7″ de 128Go, qui aura donc un écran plus confortable, puisque plus grand, et disposant de la technologie True Tone d’Apple, je vais aussi probablement acheter un clavier pour cet usage afin de pouvoir écrire de manière plus confortable qu’avec un clavier tactile – aussi bon soit-il – moins agréable pour taper des textes plus longs, comme des articles pour le site. Je ne perdrais qu’en terme de densité de pixel (pixels un peu plus gros) mais les avantages compenseront, je pense, cet inconvénient. D’autant plus que qui dis écran plus grand, dit distance entre l’iPad et mes yeux plus importante.

Choix de l’iPad

Je suis donc fortement intéressé par les iPad Pro de 9,7″, qui suffiront bien assez à mon usage. Un iPad Air 2 pourrait aussi faire l’affaire. Cependant, je pense que les iPad Air 2 ne seront pas renouvelé et seront remplacé par l’iPad Pro – qui sera peut-être renommé – à cette occasion, puisque ces derniers n’ont pas étés mis à jour depuis un petit moment maintenant. Les iPad Air 2 n’étant en effet pas tout jeunes, puisqu’ils datent, me semble t’il, de 2014.

Pourquoi alors partir sur un iPad Pro ?
Simplement parce que les iPad Pro disposent du Smart Connector, un connecteur sur la tranche de l’iPad permettant par exemple d’y connecter un clavier.
Ce connecteur n’est présent que sur les iPad Pro – 9,7″ et 12,9″ – et pas sur les iPad Air 2, par exemple.
Ensuite, l’écran est de meilleur qualité, l’iPad Pro a plus de RAM, et donc je pourrais ouvrir plus de choses simultanément sans devoir recharger l’application entièrement à chaque changement d’activité, par exemple aller chercher une image et revenir sur mon application de rédaction sans tout recharger à chaque fois, et donc perdre du temps et casser mon workflow.
Il ne reste donc plus que le choix de la taille d’écran.
D’une part 12,9″ c’est très grand pour une tablette, qui se veut par définition mobile, et d’autre part c’est aussi significativement plus cher.

Je pense donc partir sur un iPad Pro 9,7″ de 128Go. Les 128Go devraient me suffire bien que 256Go seraient un plus agréable, ça me permettrait par exemple de prendre plus de musique, mais le stockage n’est pas une contrainte dans mon choix à partir du moment où j’ai au minimum 128Go.
Comme souvent, ce sera donc le prix au moment des promos qui sera décisif dans le choix du stockage que je prendrais, 128Go étant, comme je l’ai dis, le minimum que de toute façon je prendrais.

L’accessoire indispensable

À ça, il faut ajouter au moins un accessoire.
En effet, si l’Apple Pencil ne m’est absolument pas nécessaire, je pense qu’un clavier, Bluetooth ou pas, me sera indispensable.
À voir en fonction des tarifs au moment de l’achat, mais je pense partir sur un clavier ne disposant pas du Bluetooth mais se connectant avec le Smart Connector à l’iPad. D’une part pour éviter la latence, et d’autre part, parce que ce clavier pourra aussi être englobé – suivant les claviers – dans une housse et donc être solidaire de l’iPad. Ça facilitera le transport et donc, la mobilité, en plus de protéger l’iPad.

Un autre accessoire qui peut être utile (mais pas indispensable)

Pour augmenter le stockage, ou faciliter le partage de fichiers, il peut être utile d’acheter une clé USB d’un côté et Lightning de l’autre.

Je possède déjà un Wi-Drive (qu’on ne trouve plus sur le marché du neuf d’après ma recherche rapide), qui n’est autre qu’un petit SSD externe se connectant en Wi-Fi à un appareil iOS qui pourra servir à cette fonction. Je vais donc faire avec ça dans un premier temps et je verrais ensuite si j’ai besoin d’une clé USB/Lightning.

Le logiciel

Si en général les applications Mac ont une version – ou un équivalent – sur iOS, il faudra racheter quelques applications.
Le coût sera minime en comparaison de l’achat de l’iPad et du clavier, mais il est indispensable.
J’ai par exemple acheté cet après-midi l’application iA Writer (3,99€ — lien App Store), qui me permet sur mon iPad mini 2 – en attendant l’iPad Pro – d’écrire cet article.

Je possède déjà quelques applications nécessaires, par exemple, un client FTP, easyFTP Pro, pour ne pas le nommer, qui me permettra de me connecter à mon serveur.

Je devrais aussi probablement acquérir une application de retouche photo (pour de la retouche légère) qui me permettra de rendre des images transparentes ou de compresser ces dernières, je n’en possède en effet pas encore, d’ailleurs, à ce sujet, si vous connaissez un équivalent d’ImageOptim, qui est génial et que j’utilise sur Mac, mais pour iOS, je suis preneur volontiers. Les commentaires sont à votre disposition.

Pour l’écoute de musique, mon système est tout trouvé et déjà expérimenté depuis quelques temps. Le but est donc d’être autonome avec l’iPad en mobilité et de se passer d’un Mac, mais rien ne m’empêche d’utiliser mon serveur pour la musique. Je m’explique.
Je ne souhaite en effet pas passer par iTunes pour effectuer des synchronisations, toujours pour la même problématique qui est de se passer d’un Mac et d’être autonome avec mon futur iPad Pro. Je vais donc utiliser mon serveur pour envoyer la musique dessus et aller la chercher depuis l’iPad.
Mon serveur étant un NAS DS1515+ de Synology, je vais pouvoir utiliser leur application DS Audio (gratuit — lien App Store) pour télécharger la musique localement du serveur vers l’iPad et ainsi pouvoir écouter la musique même hors connexion ou quand il y a peu de débit sur le réseau cellulaire.
Quelques réglages dans l’application DS Audio pour interdir le cache automatique et ne pas mettre de limite pour le quota des téléchargements manuels de musique suffisent à obtenir un système performant pouvant remplacer avantageusement l’application Musique d’Apple, dans mon cas (puisque cette solution ne nécessite donc plus de synchronisation avec iTunes). On peut donc supprimer de l’iPad cette application Musique par défaut (possible depuis iOS 10, comme désormais pour beaucoup d’applications natives, hormis pour les applications « vitales » pour le système comme Réglages, Photos, Contacts, Horloge etc…).

Conclusion

Je ne pense pas attendre les prochains iPad Pro, parce qu’ils seront probablement au moins aussi cher — si ce n’est plus – et qu’on trouve les iPad Pro actuels neufs à des prix plus intéressants que chez Apple en reconditionnés (sur le Refurb) chez des revendeurs tiers tels que CDiscount ou Rue du commerce, par exemple, alors qu’il s’agit de produits neufs.
je vais donc guetter les promotions chez ces revendeurs en espérant qu’elles ne tardent pas trop. Même chose pour le clavier, que je dois encore choisir.